Rechercher
  • Aurélie Auffray

Pour trois mois, papa s'en va...


Le réveil sonne.

Ce matin comme tous les matins, je m’agite. Je déjeune avec maman, avec papa. Dans le salon, le sac à dos de papa attend, la valise est déjà partie dans le premium depuis quelques jours déjà.


Aujourd’hui papa s’en va.

Mon papa est un gendarme, un futur chef vous savez !

Ce matin il part pour une mission outre-mer.

Le soleil, les cocotiers, une mission qui pourrait faire rêver...mais moi j’attends papa.


Maman se prépare, maman me sourit mais elle triste car papa s’en va. Soudain, j’entends des pleurs dans la chambre d’à côté, c’est Luca.

Luca c’est mon petit frère, c’est tout nouveau pour moi, je partage maintenant le cœur de mes parents, Luca n’a que 28 jours, il est si petit, mais papa s’en va.


Je vais à la crèche vous savez, c’est bien là-bas, il a beaucoup de jouets, des copines, des copains et plein de nouvelles idées.

Maman pousse la poussette, papa me tient la main, il y a quelques rayons du soleil qui viennent réchauffer doucement le rond de mes joues, le vent fait danser les feuilles, il y en a de toutes les couleurs : des jaunes, des rouges, des orangées. C’est joli l’automne, c’est comme la couleur du doudou renard dans la chambre du bébé.

Papa me fait un bisou, un câlin, il reste un peu plus longtemps que d’habitude. Je lui fait un grand sourire, le même que celui de maman.

La journée est terminée, maman vient me chercher. Papa n’est pas là, mince alors moi qui attendait mon gâteau au chocolat !

Maman me tient la main pour rentrer, moi je suis un peu fatigué, si papa était là je pourrai lui dire : - - papa cheval, papa cheval !!!

Il m’attraperait et me ferait monter sur ses épaules ! c’est trop bien d’être avec papa, avec lui je suis comme un chevalier.

Mais aujourd’hui, pour trois mois papa est parti.

Maman ne me le dira pas mais ce matin elle a accompagné papa à la gare, il était avec toute son unité. Quand les barrières se sont fermées et que le train s’est approché, maman avait le cœur serré et il y a même quelques larmes qui ont coulé. Maman est l’amoureuse de papa, elle n’aime pas quand il doit s’en aller.

Papa n’est pas là depuis 2 semaines déjà, alors nous sommes allés chez papy, mamie. Maman est un peu fatiguée, Luca la réveille tout le temps, et moi même si j’adore mon nouveau petit frère, parfois j’aimerai ne pas la partager. Alors je fais des caprices et même parfois je me mets à bouder. Plus souvent qu’avant alors maman est épuisée.

Les jours passent, j’ai beaucoup joué avec papy, manger les gâteaux de mamie, fais des câlins à maman mais moi ce qui me manque c’est d’aller faire un tour avec papa, sur mon petit vélo, avec papa on adore se promener.

Maintenant papa n’est plus là pour les histoires du soir mais je le vois dans le téléphone, quand il appelle, je peux lui faire des coucous et envoyer des bisous, parfois le téléphone ne marche pas très bien, moi je ne sais pas lire mais sur l’écran il y a tout le temps cette phrase qui s’écrit : « mauvaise connexion »parce que la bas, où est papa, il pleut fort fort parfois.

Ce soir je vais me coucher, dans trois mois je retrouverai papa.

Luca aura bien grandi, ce soir c’est un peu dur, je peux vous dire un secret ? Ne le dites pas trop fort mais n’oubliez pas, mon papa à moi c’est un peu comme un super héro, il porte même un uniforme contre les méchants et pour la loi.

Mon papa nous a demander de l’attendre, parce que là-bas ils ont besoin de lui.

Moi je m’appelle Léo, j’ai 2 ans, et ce 06 novembre au matin, pour vous protéger, papa s’en va.





photo : Léo et Luca - fils d'un papa héros, d'un papa gendarme.

318 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout